L’été à Toulon

du 11 juillet au 31 octobre 2020

Du 11 juillet au 31 octobre
Ouvert du mardi au samedi de 11h00 à 18h00

Ancien évêché
Ouvert du mardi au samedi de 11h00 à 18h00
ouvert les dimanches de 11h00 à 13h00

Fermeture le lundi
et les jours fériés.

Entrée libre

Les expositions estivales toulonnaises organisées par la villa Noailles proposeront cette année un tour d’horizon des arts décoratifs depuis l’après-guerre jusqu’aux propositions les plus contemporaines. De quoi attendre joyeusement la prochaine édition de Design Parade reportée à 2021.

Le parcours chronologique s’ouvrira par la présentation d’œuvres rares et exceptionnelles à la Galerie du Canon, qui témoignent du bouillonnement artistique de l’époque de la reconstruction du port de Toulon. Les tapisseries d’Henri Pertus et Gilbert Louage, ainsi qu’un panneau en céramique de Jean- Gérard Mattio et Christiane Carielle, conçus pour le siège de la Caisse d’Épargne construit en 1969, attestent de la vitalité des arts décoratifs locaux. Les grandes commandes publiques venues panser les plaies d’une ville lourdement touchée par les bombardements marquent un tournant dans l’histoire de l’urbanisme et de l’architecture. Les architectes Jean de Mailly, Alfred Henry, Serge Mikélian notamment, au côté de Mattio et des plus grands designers de l’après-guerre redessinent la silhouette de la rade selon les principes du modernisme. Charlotte Perriand meuble l’appartement témoin de la Frontale du port, tandis que le mobilier d’Eero Saarinen habille la Caisse d’Épargne. Les photographies des chantiers par Willy Maywald, tout comme les vues contemporaines d’Olivier Amsellem, Camille Vivier ou Joël Tettamanti mettent en lumière ce patrimoine unique.

Le travail photographique de François Halard, présenté à l’Hôtel des arts, reviendra lui aussi sur quelques-uns des bâtiments les plus emblématiques de
la période. Le parcours de l’exposition permettra ainsi de porter un regard contemporain sur ces grandes réalisations, et notamment sur la collaboration entre Alfred Henry et Jean-Gérard Mattio pour la construction et la décoration de la piscine du Port Marchand (1970-1972), ou encore sur la villa E-1027 de l’architecte et décoratrice Eileen Gray.

À l’ancien évêché, la programmation s’articulera autour des œuvres de deux designers et artistes contemporains, Matthieu Cossé et Benoît Maire. Le premier, ancien étudiant de l’Atelier de Sèvres, travaille notamment la céramique dans une palette riche et joyeuse. Du second, dont les créations se situent à la lisière du design et de l’art contemporain, nous présenterons entre autres une série de chaises venant habiller une architecture qui a traversé toute l’histoire de la ville.

L’artiste Alexandre Benjamin Navet fera le lien entre ces propositions en intervenant dans les trois lieux : dans la Rue des arts, il proposera une série de compositions inspirées par le patrimoine toulonnais, il recouvrira entièrement la façade de l’Hôtel des Arts et réalisera une fresque qui ornera trois murs de la cour de l’ancien évêché.

Scénographes invitées :
Les Crafties, Finalistes du concours Design Parade Toulon 2018

L’été à Toulon - © Villa Noailles Hyères

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.