La Maison Goossens

le 27 juin 2019

«L’âme d’un artiste, la main d’un artisan»

En 1950 Robert Goossens, issu d’une famille de fondeurs depuis trois générations, ouvre un petit atelier d’orfèvrerie. Ce génial artisan, animé d’une curiosité inouïe et toujours prêt à repousser les limites de la technique, a marqué son époque et le monde du bijou couture. Quand il fait la connaissance de Gabrielle Chanel en 1953, elle décèle en lui cette foudre créative.
À l’image de son fondateur, toutes les créations de la Maison GOOSSENS sont d’une audacieuse modernité, à la frontière de l’art et de l’orfèvrerie. De la complicité historique entre Robert Goossens et Gabrielle Chanel perdure un esprit couture et créatif, une envie de jouer avec les codes du précieux et de repousser sans cesse les limites de la création, par un mélange inattendu de formes et de matières, par des associations de matériaux nobles et de matières brutes. Fabriqué à la main, martelé, patiné, orné de pierres singulières aux subtiles nuances, chaque bijou GOOSSENS est une pièce unique.
La Maison GOOSSENS étend dès la fin des années 1950 son savoir-faire de parurier à l’univers des « bijoux d’espaces » : lustres, miroirs, lampes et autres objets de décoration. À nouveau, Gabrielle Chanel invite Robert Goossens à élargir son champ d’expression. Lors d’une discussion dans son célèbre appartement situé rue Cambon, elle lui demande de réfléchir à un objet autour d’un globe de cristal de roche provenant d’un lustre. L’orfèvre réalise alors un socle pour porter la pierre : un trio de lions dorés, signe astrologique de la créatrice. Il imaginera ensuite pour elle d’autres éléments comme le guéridon nénuphars ou la table au piétement en gerbe de blé, toujours présents dans ce lieu mythique. Pour Yves Saint Laurent, Robert Goossens étoffera encore un peu plus cette nouvelle activité en lui proposant de somptueux objets à offrir à ses clients : cadres, timbales, face-à-main...
Depuis 1995, Peter Marino fait appel aux talents de la Maison GOOSSENS pour décorer les boutiques CHANEL, à l’instar de la nouvelle boutique située au 19 rue Cambon à Paris, où l’on trouve des miroirs galets et nénuphars ainsi que des lustres s’inspirant de l’emblématique matelassé de CHANEL grâce à un quadrillage de carreaux de cristal de roche.
Architectes et décorateurs collaborent désormais avec la Maison GOOSSENS pour des commandes d’exception sur mesure.

La Maison GOOSSENS a rejoint les Métiers d’art de CHANEL en 2005.

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.